Accueil Actualités Contact Forum
 
 
 

 Encyclopédie - Détail d'un article
Imprimer l'article
Imprimer
Retour
Retour
Fidèles

"Ceux qu’on appelait les Elendili, les Amis des Elfes, car s’ils restaient loyaux envers le Roi et la Maison d’Elros, ils souhaitaient conserver l’amitié des Eldar et ne repoussaient pas les conseils des Seigneurs de l’Ouest. Et pourtant ceux là mêmes qui avaient pris le nom de Fidèles n’échappaient pas entièrement à la souffrance ressentie par le peuple, et ils s’inquiétaient à l’idée de la mort." (Le Silmarillion, Akallabêth)

Les Fidèles étaient un groupe de Númenoréens qui, à l’époque sombre de Númenor, refusèrent de couper leurs liens d'amitié avec les Elfes et les Seigneurs de l’Ouest. Apparu lors du règne de Tar-Ancalimon, ce groupe était constitué notamment d’illustres descendants d’Elros, les seigneurs d’Andúnië les aidèrent toujours secrètement. Ils ne prirent qu’une faible part aux expéditions ayant pour but d’accroître la domination des Númenoréens sur la Terre du Milieu et furent en revanche les seuls à aider Gil-galad lors de son combat contre Sauron. Leur port, Pelargir, se situait au nord de l’embouchure de l’Anduin, au Gondor.

Durant le règne d’Ar-Adûnakhôr, les langues elfiques furent interdites, et ce fut uniquement grâce aux Fidèles que se perpétua leur apprentissage chez les Humains. Mais sous le règne d’Ar-Gimilzôr, vers 3102 du Deuxième Age, les persécutions contre les Fidèles commencèrent, les obligeant à quitter l’ouest de l’île. Ils s’installèrent dans la région de Rómenna où beaucoup d’entre eux appareillèrent vers la Terre du Milieu.
Après une courte période d’accalmie, sous le règne de Tar-Palantir, les Fidèles furent finalement pourchassés et éliminés, certains même sacrifiés en l’honneur de Melkor. Car à cette époque, le roi Ar-Pharazôn, qui s’était emparé du pouvoir en épousant Tar-Míriel (partisane secrète des Fidèles), avait emmené captif Sauron à Númenor. Ce dernier étant devenu le conseiller principal du roi à force de ruses et de mensonges, persuada le souverain d'envahir les Terres Immortelles. Lors de la grande expédition du roi vers Aman, aucun Fidèle ne fit partie des marins, et Amandil, seigneur d’Andúnië, alla même jusqu’à faire voile vers l’Ouest afin d'implorer le pardon des Valar, pour la folie d’Ar-Pharazôn. Il ne revint hélas jamais, la trahison était trop grande et très peu de Númenoréens survécurent à la colère d'Ilúvatar qui engloutit sous les flots tous les navires du roi ainsi que l'île de Númenor.
Seuls Elendil, ses fils et les derniers Fidèles qui firent voile vers la Terre du Milieu à bord de neuf bateaux, survécurent. Ces rescapés fondèrent les royaumes d’Arnor et du Gondor, images de la splendeur de Númenor.

Surnom Elendili, Amis des Elfes
Références Elendil, Amandil, Tar-Míriel, Tar-Palantir

TOP | © www.tolkienfrance.net